L’Atelière se rénove

L’Atelière après quatre années de développement projette de rénover l’ensemble de ses installations.

Les bâtiments de l’Atelière, le pigeonnier

Après avoir éprouvé notre modèle d’économie sociale en Ardèche méridionale, nous souhaitons concrétiser les efforts accomplis par une modernisation générale de nos installations.

Implantée en territoire rural notre « petite entreprise » atypique a réussi à faire ses preuves, à valider la pertinence de son modèle, tant comme structure de l’insertion par l’activité économique avec 70 % de sorties dynamiques, que comme recyclerie textile avec plus de cent tonnes de textile, linge de maison et chaussures collectées en 2017. Deux boutiques de vente dans les villages avoisinants (Les Vans et Joyeuse), de nombreux partenaires et dépôts vente, une offre de formation, des événements organisés ou auxquels nous participons,… le bilan est positif.

Cette réussite des premières années nous la devons à l’énergie déployée par les bénévoles et administrateurs de l’association FOB, aux salariées en insertion et à l’encadrement de l’Atelière, cependant il est maintenant nécessaire de pérenniser notre structure pour ancrer cette action dans la durée et ne pas lasser définitivement nos soutiens.

L’atelier couture

Voici le projet : l’Atelière rénovera complètement ses locaux situés à Payzac.

Nous avons fait le choix de maintenir nos activités dans les locaux historiques des Foyers de l’Oiseau Bleu et pour ne pas interrompre nos activités nous procéderons par tranche : dans un premier temps il s’agira de créer une véritable salle de tri en lieu et place de l’actuel garage. Ainsi nous réduirons fortement les transport de charge inutiles, la salle sera de plein pied, avec un quai de déchargement pour camion, des chariots pour transporter les vêtements, des espaces de stockage disposés à proximité.

L’actuelle salle de tri

Puis en deux tranches successives nous rénoverons le reste des locaux : salle du personnel, ateliers de tissage et de couture, salle de formation, bureaux,… L’ensemble du site sera alors accessible au handicapé(e)s et personnes à mobilité réduite.

Le genre d’obstacle que nous souhaitons voir disparaître

Les bâtiments des Foyers de l’Oiseau Bleu sont anciens et issus d’une longue tradition d’accueil, des éléments patrimoniaux sont au cœur des bâtiments : escalier à vis médiéval, four à pain, cheminée du XVIe siècle, ils seront préservés et valorisés lors de la rénovation.

Détail d’une cheminée dans la cave de l’Atelière, croix hospitalière et date « 1561 ».

Une rénovation qui se fera en adéquation avec les valeurs environnementales de l’Atelière.

Ainsi nous utiliserons au maximum des matériaux recyclés et nous veillerons à produire un minimum de déchets afin de bâtir une recyclerie textile moderne ; qui elle même ne produira que peu de pollutions et aura une consommation énergétique maîtrisée.

Une modernisation nécessaire et qui tombe sous le sens, reste qu’une telle entreprise à un coût et que nous allons devoir mobiliser un maximum de partenaires afin de réunir les fonds nécessaires.

Pour cela nous avons besoin d’un maximum de soutien et de visibilité, autrement dit nous avons besoin de vous !

Afin de lancer cette campagne nous allons au cours des semaines qui viennent participer à deux concours soumis à des jury populaires. A la clé des dizaines de milliers d’euros pour les lauréats.

Voici donc une façon simple et gratuite de nous soutenir, il vous suffit de vous inscrire et de voter :

Du 6 mars au 10 avril 2018, au concours Aviva, la Fabrique :

https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-326

A partir du 9 avril, à l’appel à projet « mon projet pour la planète » (sélection en cours) :

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/

 

Votez pour nous lors de ces concours nous aidera mais vous pouvez aussi, tout simplement, relayer cette information, en parler autour de vous.

 

 

Grâce à cette rénovation, l’Atelière s’inscrira dans le paysage sud ardéchois durablement, produisant un travail social et environnementale de qualité et à dimension humaine.

Merci pour vos soutiens !

 

 

Laisser un commentaire